Centre des Monuments Nationaux Berlin  
 

Le mur de Berlin

Restes et traces du mur de Berlin (Dernière mise à jour 2001-2003)


1 | 2 | 3 | pfeil_rechts_3366cc

A l'instar du livre publié sur le mur de Berlin et disponible dans le commerce, ce site Internet offre une documentation complète des vestiges du mur conservés à ce jour. Le terme générique de "vestiges" ou "restes" inclut toutes les traces et témoignages de ce qui fut jadis un dispositif frontalier. En règle générale, il s'agit d'ouvrages et de dispositifs spécialement conçus pour la délimitation de la frontière: des murs, des miradors, un chemin de ronde, des pylônes d'éclairage, des clôtures, des barbelées de toutes sortes et autres dispositifs de démarcation. Souvent, des ouvrages existants, tels que des murs ou des voies asphaltées, furent intégrés dans le No Man's Land, devenant ainsi des "vestiges" à part entière de l'ancienne frontière. En revanche, sont considérés comme "traces" tous les signes visibles d'ouvrages ou d'accessoires qui ne faisaient pas partie du dispositif frontalier, mais qui n'auraient jamais existés sans le mur. Par exemple, des bâtiments construits en réponse au mur, comme la tour de la maison d'édition Springer, les immeubles de la Leipziger Straße ou encore la fameuse maisonnette illicite érigée dans le No Man's Land par un turc de Kreuzberg. Les pages qui suivent ne comportent que quelques exemples de ces traces.

Il est impossible de dater précisément l'état des lieux décrit ci-après car nous devons partir du principe, selon lequel la disparition progressive des "restes" du mur s'est poursuivie pendant la rédaction du présent ouvrage et que certaines indications qui y figurent seront obsolètes lors de sa parution.

Le mur de Berlin doit être perçu comme un tout, tel un paysage de mémoire qui se décline en un nombre infini de petits détails. La base de cette documentation est un relevé archéologique ou une étude, qui couvre la totalité du dispositif frontalier, y compris la zone limitrophe dans l'ancienne partie Est de la ville. C'est la raison pour laquelle le paysage frontalier a été découpé en zones stratégiquement délimitées.

Les aperçus d'ensemble permettent une orientation grossière, alors que les extraits cartographiques détaillés reproduisent fidèlement le tracé du mur, du nord vers le sud. Les vues détaillées contiennent des symboles en guise de liens, qui renvoient le visiteur vers des photos et des informations sur chaque site classé au patrimoine historique...

1 | 2 | 3 | pfeil_rechts_3366cc
 
 

 

Version allemande:
cover_de
ISBN 3-929592-50-9
14,90 €

Version anglaise:
cover_en
ISBN 3-929592-40-1
14,90 €