Centre des Monuments Nationaux Berlin  
 

Le mur de Berlin

Portion 25: De Stralauer Platz au pont Oberbaumbrücke (Dernière mise à jour 2001-2003)


Nouveaux graffitis sur la face intérieure du mur d'arrière-plan, c'est-à-dire donnant sur le No Man's Land - Cliquez pour agrandir (62 K) Portion de mur d'arrière-plan de type '75' (habituellement utlisé pour le mur extérieur) - Cliquez pour agrandir (52 K) La 'East Side Gallery' et ses oeuvres réalisées en 1990 - Cliquez pour agrandir (40 K) Fondations en parpaings de l'ancien dispositif frontalier - Cliquez pour agrandir (59 K) Restes de métal étiré de l'ancienne clôture frontalière - Cliquez pour agrandir (33 K)
karte25
Portion cartographique
1 | 2
Mur d'arrière-plan des années soixante  - Cliquez pour agrandir (38 K) Tessons de verre sur le mur d'arrière-plan - Cliquez pour agrandir (62 K) Chemin de ronde dans l'ancien No Man's Land derrière l'actuelle East Side Gallery - Cliquez pour agrandir (40 K) Pylône d'éclairage de la zone de sécurité devant le mur d'arrière-plan - Cliquez pour agrandir (25 K) Baraquement intégré dans le tracé du mur d'arrière-plan - Cliquez pour agrandir (40 K)
De gauche à droite (1988): clôture frontalière, No Man's Land, Pylônes d'éclairage, chemin de ronde, clôture électrique de signalisation, mur d'arrière-plan - Cliquez pour agrandir (40 K) 1988; extrémité est de l'actuelle East Side Gallery - Cliquez pour agrandir (40 K) Périmètre frontalier avec mirador - Cliquez pour agrandir (40 K)
karte25-1h Vestige du mur classé monument historique Graffitis sur la face intérieure du mur d'arrière-plan Fondations en parpaings de l'ancien dispositif frontalier Mur d'arrière-plan Tessons de verre sur le mur d'arrière-plan Chemin de ronde dans l'ancien No Man's Land Vestige du mur classé monument historique
Le segment de mur d'arrière-plan d'environ 1,3 kilomètres conservé le long de la Mühlenstraße est plus connu sous le nom de East Side Gallery et fut le théâtre, au printemps 1990, d'un événement artistique international, lors duquel il fut décoré et tagué.
A l'époque de la RDA, cette portion de mur avait une symbolique toute particulière. Contrairement à la règle, le mur d'arrière-plan était visible pour la population est-allemande. De plus, la Mühlenstraße, un boulevard de prestige à quatre voies, faisait partie de l'itinéraire protocolaire, par lequel les délégations officielles en visite circulaient entre l'aéroport de Schönefeld et le centre ville. C'est pour cette raison que l'habituel mur d'arrière-plan fut remplacé ici par du mur frontalier de " type 75 " (habituellement utilisé comme mur extérieur, c'est-à-dire côté Berlin-Ouest), composé d'éléments préfabriqués en L et coiffé de tuyaux de canalisation de diamètre important, destinés à rendre le franchissement encore plus difficile. Cette portion de mur avait pour mission de cacher et de banaliser le No Man's Land.